Les cartes qui illustrent viennent du Tarot de Marseille dEmilie Porte illustré par Laure de Matharel aux éditions Leduc

Intuition, nuit, rêveries, superstitions, poésie, divination, imagination, inconscient profond, sensualité, vérité cachée (à découvrir), folie, solitude, terreur nocturne, gestation, demande sans limites, vampire d’énergie, personnes toxiques, enfant en quête de l’amour maternel, amour fusionnel, dépression, secret, traversée de la mer, océan, réceptivité, vie obscure de la matière, idéal que l’on cherche  à atteindre, féminité, anima, archétype maternel, cosmos, les déesses antiques…

Observons cet arcane

Ces deux chiens aboient-ils  à l’unisson  ou se disputent-ils une lune qu’ils aimeraient atteindre et décrocher ? Symbole féminin, l’astre nocturne renvoie au monde de la mère, à l’intuition, aux mystères, et à l’intimité et bien sûr à une certaine clairvoyance.

La Lune comme le 18 est donc la parfaite représentation de la création. Elle représente le principe féminin, la femme, la famille. Elle est passive, réceptive, féconde, elle symbolise la nuit, l’humidité, le subconscient, l’imaginaire fertile.

C’est aussi la porte du ciel et de l’enfer.

Elle peut également indiquer le  mensonge, un cambriolage, des illusions, c’est aussi la foule, l’inspiration, l’intuition, la médiumnité, la voyance mais encore la navigation, les voyages sur l’eau.

La zone lunaire de l’individu est celle de nos pulsions instinctives et souvent cachées.