Les cartes qui illustrent viennent du Tarot de Marseille dEmilie Porte illustré par Laure de Matharel aux éditions Leduc

Le Soleil est un foyer d’énergie offrant généreusement sa force vitale.
Il dispense confiance en soi et charisme, son autorité protectrice et quelque peu dominatrice rassure son entourage, cette lame décrit une personne autonome et volontaire dans l’éclat de sa maturité.

Au premier plan, nous voyons deux enfants presque nus comme deux âmes jumelles. Ils sont unis dans un geste d’affection, ils sourient, confiants dans leur avenir et celui de leur relation (amicale ou amoureuse). Ils se tiennent devant un muret qui protège sans enfermer et incarne aussi une réalisation tangible…
Cet arcane majeur parle aussi de relation d’aide, de fraternité, d’amitié, d’affection, de tendresse réciproque. Cette carte lumineuse glorifie l’amour et la noblesse de coeur, les sentiments sont sincères et s’expriment au grand jour.

La somme théosophique de dix -neuf (1+9=10 soit 1+0) donne un ce retour à l’unité, renforce l’expression de la volonté
et le sens du commandement (la fougue du Bateleur arcane 1 s’associe à la profondeur de l’Hermite 9).

Mots clés

Positif : succès, charisme, confiance en soi, optimisme, volonté, objectivité, maturité, accomplissement,
chaleur, générosité, créativité, or, luxe, amour, mariage, loyauté, noblesse, couple…

Négatif : aveuglement, orgueil, vanité, suffisance, toc, bluff, ostentation, cabotinage, colère, despotisme, susceptibilité, égocentrisme, narcissisme…

Histoire

Pour la mythologie grecque Apollon est le dieu de la chaleur solaire d’une beauté sans égale, il préside à l’harmonie en toutes choses, par le lien direct qu’il établit entre les humains et les dieux, il favorise la divination et l’inspiration créatrice. Entouré des neufs muses, Apollon règne sur la musique, la poésie
et tous les Arts. Son image d’équilibre et de sagesse en fait un représentant de l’idéal grec (la beauté des corps). On lui attribue aussi un important pouvoir de guérison (les 2 personnages qui se donnent du soin : un sur la nuque et un sur le plexus).